13 juin 2006

Petits logements, grands espaces publics ?

En voyant que les appartements que l'on construit aujourd'hui sont de plus en plus petits et que toutes les villes chouchoutent leurs espaces publics, je me demande s'il n'y a pas un lien entre les deux.
A côté de ça, c'est la grande mode de la résidentialisation. Est-ce qu'elle n'a pas pour but d'offrir des sas aux habitants qui étouffent dans leurs appartements trop étroits ?

Est-ce que l'espace public peut rattraper la carence en espace privé ? Mais, ont-ils la même fonction et, conséquemment, peuvent-ils répondre aux mêmes besoins ?

Posté par champeaux à 18:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Petits logements, grands espaces publics ?

    Complémentarité possible?

    Ces deux types d'espace conversant les uns avec les autres ne peuvent être élaboré indépendemment.
    La conversation mise en oeuvre doit être finement étudiée afin de pouvoir ressentir l'espace publique comme un prolongement de l'espace privé. Ceci est bien entendu un rien utopique mais largement approchable par l'étude pertinente du rapport rentabilité/Qualité des espaces privés.
    Des communications bien étudiées peuvent amener à faire évoluer le sentiment de convivialité et de contact avec autruis. L'espace privé, bien que fermé peut s'ouvrir ponctuellement de facon à creer des contacts entre les différents espaces (visuels, sonores, tactiles,...)
    C'est pourquoi, étant étudiant en architecture, je pense que ces espaces ne doivent pas être considéré indépendemment. Varier continuité et discontinuité des espaces peut amener à creer des parcours ou des lieux de vie où il fait bon vivre.

    Posté par meuldeur.be, 17 avril 2007 à 15:58 | | Répondre
Nouveau commentaire