24 juillet 2006

"Au coeur des villes"

J’ai lu pas mal de livres mais celui-ci mérite vraiment toute votre attention : il parle d’urbanisme et de l’image des villes, mais il vous donne surtout l’impression de voyager à travers les villes de toute la France. Pas mal, pour passer pour un grand voyageur ! C’est un essai qui est tellement agréable à lire qu’on dirait un roman. Il aura toute sa place dans votre sac de plage. Sous un aspect un peu sociologique, il présente les différentes fonctions et images des centres de nos villes, reflets d’une... [Lire la suite]
Posté par champeaux à 12:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 juillet 2006

suite et fin du livre

Si la première partie de notre livre vous a laissé en haleine, vous allez être rassasié : DEUXIEME PARTIE : CREATION D'UN ESPACE REPUBLICAIN Liberté, Egalité, Fraternité place Saint Melaine a : Ce serait bien de faire un espace républicain en hommage au citoyen : l’égalité, c’est mettre tous les hommes au même niveau, c’est créer un espace qui réponde à tous les besoins et à toutes les attentes. Dans notre démocratie, ils sont les acteurs de la... [Lire la suite]
Posté par champeaux à 15:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juillet 2006

1ère partie du livre : la ville et ses espaces

Voici la première partie de ce que JF Champeaux appelle un peu pompeusement "notre livre" : Redécouverte de l’espace public la stagiaire : Dans tous les livres que j’ai lus sur la question, les auteurs disent que depuis une dizaine d’années, c’est le grand retour de l’espace public dans les villes. On le voit à Lyon, Nantes, Tours, Bordeaux : on chouchoute les centres-villes, on limite la circulation automobile, on redonne de la place aux piétons, on amène le plus possible des arbres et de la verdure, on... [Lire la suite]
Posté par champeaux à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juillet 2006

On n'arrête pas

Oui, ça fait un moment que je ne suis pas venue donner des nouvelles de l'avancement de nos réflexions sur l'aménagement républicain, mais me voici de retour avec un texte de choix : un extrait de ce qui sera peut-être l'introduction du livre que JF Champeaux veut éditer pour présenter l'aménagement de notre espace et toute la réflexion sur l'espace public qui nous y a amenés. A vos commentaires... "Chantepie a vu sa population tripler en vingt ans et son urbanisation s’étendre. En 2002, la municipalité décide alors de... [Lire la suite]
Posté par champeaux à 10:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 juin 2006

Emouvoir, déranger, toucher, se frotter... la forme, comme fond d'un espace dédié au public

Les formes d’un bâtiment, d’un espace ou d’un objet sont capables de susciter de nombreuses émotions et réactions. Elles font appel à notre sens tactile autant qu’à notre vue et permettent de changer le caractère d’un lieu. Jouer sur les formes d’un espace public, c’est avoir la faculté de provoquer le passant, de le déranger ou de le mettre à l’aise. Des formes symétriques, nettes et affirmées pour un espace sérieux , de confrontation, parfois dur. Par leur fort caractère (cercles fermés, lignes droites, angles...),... [Lire la suite]
Posté par champeaux à 11:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juin 2006

Espaces de vie-espaces colorés : faire descendre les couleurs dans la rue

Depuis longtemps on connaît l'influence des couleurs sur l'état d'esprit des personnes, et leur utilisation dans la décoration d'intérieurs est aujourd'hui courante. De même, qu'est-ce qui fait qu'on aime flâner dans telle rue ou que la vue d'un parc nous paraît reposante ? Et si la couleur était l'ingrédient qui permet de créer des espaces agréables à vivre ! Rouge et blanc éclatant pour dynamiser un espace On qualifie souvent la couleur rouge d’agressive ; de même qu’un blanc éclatant peut être aveuglant. Ces deux couleurs ont en... [Lire la suite]
Posté par champeaux à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juin 2006

La devise républicaine en aménagement urbain

Liberté : des chemins librement tracés. La fin des chemins obligatoires et des pelouses interdites ! Liberté d'aller et venir  : le promeneur, citoyen libre, va où il décide d'aller, prend le chemin qu'il aura choisi. Il contourne l'obstacle ou le franchit. Il prend le chemin ou traverse la pelouse. André Guillois (auteur humoriste) a dit : "Dans la plupart des pays, les citoyens possèdent la liberté de parole. Mais dans une démocratie, ils possèdent la liberté après avoir parlé." Egalité : une place ronde.... [Lire la suite]
Posté par champeaux à 12:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 juin 2006

Petits logements, grands espaces publics ?

En voyant que les appartements que l'on construit aujourd'hui sont de plus en plus petits et que toutes les villes chouchoutent leurs espaces publics, je me demande s'il n'y a pas un lien entre les deux.A côté de ça, c'est la grande mode de la résidentialisation. Est-ce qu'elle n'a pas pour but d'offrir des sas aux habitants qui étouffent dans leurs appartements trop étroits ? Est-ce que l'espace public peut rattraper la carence en espace privé ? Mais, ont-ils la même fonction et, conséquemment, peuvent-ils répondre aux mêmes... [Lire la suite]
Posté par champeaux à 18:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 juin 2006

Changer d’ambiance, de récit pour permettre aux habitants de changer de comportement.

DES ESPACES OFFERTS AU PUBLIC La place républicaine, est le lieu du spectacle, de la prise de position, de la confrontation. C’est ici que le citoyen prend toute sa dimension d’acteur de la cité. Aérée, exposée, son revêtement faisant claquer les talons, la place empêche l’anonymat. La spontanéité peut s’en trouver brimée mais cette place offre à chacun la possibilité d’exprimer sa liberté. Le propos est sérieux : c’est le cadre de la discussion politique. Le parc de la liberté est le lieu du... [Lire la suite]
Posté par champeaux à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juin 2006

Quand l'architecte devient chorégraphe ...

« En général les gens ne marcheront pas dans de grands objets. Ainsi, si vous voulez que la circulation piétonne tourne à gauche, mettez un obstacle à droite. » Extrait du International Herald Tribune du 1er juin 2006 sur le Union Square à New York. « C’est à partir du moment où les danseurs ont été à même de transformer les contraintes mises en place au départ en potentiel de création de mouvement, que le corps humain a pu réaffirmer son principe de permanence. » Frédéric Flamand, chorégraphe, à propos de son... [Lire la suite]
Posté par champeaux à 14:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]