13 juin 2006

Petits logements, grands espaces publics ?

En voyant que les appartements que l'on construit aujourd'hui sont de plus en plus petits et que toutes les villes chouchoutent leurs espaces publics, je me demande s'il n'y a pas un lien entre les deux.A côté de ça, c'est la grande mode de la résidentialisation. Est-ce qu'elle n'a pas pour but d'offrir des sas aux habitants qui étouffent dans leurs appartements trop étroits ? Est-ce que l'espace public peut rattraper la carence en espace privé ? Mais, ont-ils la même fonction et, conséquemment, peuvent-ils répondre aux mêmes... [Lire la suite]
Posté par champeaux à 18:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 juin 2006

Urbanisme progressiste : la fin de l'espace public ?

Peut-on accuser l’urbanisme progressiste d’être à l’origine de la disparition des espaces publics dans nos villes ? Pour parvenir à mesurer notre réponse, petit aperçu des grands principes de ce mouvement : Les plus grands théoriciens progressistes ont été Tony Garnier, urbaniste de la ville de Lyon sous le mandat du maire Edouard Herriot, Walter Gropius, architecte urbaniste, et Charles-Edouard Jeanneret dit « Le Corbusier », architecte urbaniste dont les idées seront globalement reprises dans la Charte d’Athènes de... [Lire la suite]
Posté par champeaux à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mai 2006

Redonner aux gens le goût de sortir

              Parc d'Eole à Brest                               Jardin des senteurs                                                                      ... [Lire la suite]
Posté par champeaux à 14:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 mai 2006

Pourquoi faire ?

A quoi sert l’espace public ? Quand je suis allée à la rencontre des habitants de Chantepie, j’ai bien vu que la question « A quoi sert l’espace public ? » les prenait un peu au dépourvu. Une chose est sûre, une ville ne peut pas s’en passer : en effet, en sortant de chez soi, il faut nécessairement passer par un espace intermédiaire avant d’arriver à destination, généralement un autre espace privé. Souvent, pour les habitants, l’espace public sert à se détendre, se divertir, rencontrer des gens ou encore... [Lire la suite]
Posté par champeaux à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mai 2006

Espace public et phénomène d’exclusion

    Le parti pris de l’aménagement de l’espace public de Saint-Melaine est de créer un espace ouvert à tous de manière égale, dans le pur esprit républicain (principe d’égalité).      Mais est-ce vraiment possible de créer un espace d’où personne ne se sentira exclu, dans lequel personne ne craindra d’entrer de peur de ne pas y avoir sa place ? L’exclusion est-elle inhérente à tout espace, qu’il soit public ou privé ?
Posté par champeaux à 17:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mai 2006

L'espace public est-il naturel ?

    Instinctivement, l'homme cherche à s'approprier les choses et la proclamation du droit de propriété dans la déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 n'a fait que reconnaître un état de fait.      Doit-on alors considérer que l'espace public ne peut exister que dans une société civilisée capable de respecter la frontière entre espace privé et espace public ? L'aménagement d'un espace en espace public nécessite donc, de manière inhérente, une confiance dans le comportement des citoyens.
Posté par champeaux à 17:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mai 2006

Résidentialisation et espace public sont-ils opposés ?

    Depuis quelques années, la mode est à la résidentialisation. A croire que les idées développées dans les années 1960 avec Le Corbusier, Tony Garnier et leurs confrères (construire les logements en hauteur pour libérer de l’espace public au sol) sont dépassées.      On a beaucoup accusé ces formes d’urbanisme d’être à l’origine d’un malaise social parce que ne permettant pas les repères entre espace privé et espace public.      On parle aujourd’hui de résidentialisation. Elle vise à... [Lire la suite]
Posté par champeaux à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mai 2006

L’espace public, un espace éducatif

     "Objectif Huy"     Le philosophe Christian Ruby a rédigé un essai, L’art public, un art de vivre la ville (coll. La lettre volée) dans lequel il posait cette question : « Attend-on d’une œuvre d’art contemporain qu’elle figure un événement dans la rue, qu’elle déclenche un processus social, fasse événement, ou au contraire, qu’elle fige un état de la société dans un matériau, qu’elle provoque des effets de sensation communs, l’émission de jugements ou, plutôt,... [Lire la suite]
Posté par champeaux à 17:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]